21 mai.

Les murettes; symbole de notre terroir

Après la taille en hiver c’est au tour du printemps de pointer le bout de son nez et c’est à cette période que les vignerons de Terres des Templiers entretiennent les terrasses et les murettes, héritage séculaire des Templiers, qui façonnent notre magnifique vignoble de Banyuls et Collioure.

Nous avons suivi René Vial, papy vigneron âgé de 84 ans dans la rénovation d’une de ces murettes. René nous explique avant tout que les murettes sont constituées de trois types d’éléments :

  • de grosses pierres constituant le soubassement, généralement enterré, mais pouvant être visible lorsque la roche-mère, sur laquelle il est posé, affleure à la surface.
  • au sommet, de grosses pierres plates formant le "chapeau" de la murette.
  • entre ces deux assises, le corps de la murette est composé de pierres ayant une face plane tournée vers l'extérieur.

À l'arrière des murettes, un cailloutis (amas de cailloux) sert au drainage. Le but des murettes contribue à assurer la solidité de la construction et à lutter contre l'érosion.

Sur le Cru, le réseau de murettes représente 6 000 km, c'est-à-dire 1 000 km de plus que la partie construite de la Muraille de Chine.

En plus des murettes et afin de limiter l'érosion, le vigneron canalise les eaux de pluie dans un réseau de rigoles pavées et parementées, disposées en diagonale. L'eau de ruissellement d'une série de terrasses est collectée dans une rigole qui se jette dans la branche principale, généralement disposée dans le sens de la pente.

L'ensemble de ces canaux forme un réseau de géométrie particulière, le « peu de gall » ou littéralement « pied de coq » pour sa forme rappelant son empreinte.

Malgré l’ingénieux système de canalisations, l’érosion des sols reste conséquente. Il faut donc les entretenir en remontant régulièrement la terre à la main. Certains vignerons de Terres des Templiers utilise toujours des outils tels que la cavec (bèche de forme triangulaire) et la banasta (petit panier en osier) pour effectuer ce travail manuel. En effet, l’utilisation de machine reste inenvisageable, il s’agit d’un travail réalisé à la main qui demande beaucoup de temps et de patience.

Ajouter un commentaire