18 aoû.

Préparation des Vendanges du Millésime 2021

A l'aube d'un Millésime inédit...

2021, une année remplie de changements et de chamboulements dont un en particulier qui s'accroît à vitesse grand V et qui impacte directement notre terroir : le changement climatique. Cette année plus que les autres, la météo nous a prouvé que rien est acquis, pas même le travail ancestral des vignerons. Si les techniques de travail de la vigne sur le cru de Collioure et Banyuls sont si spéciales et se réalisent dans des conditions déjà extrêmes, le changement climatique nous poussent encore dans nos retranchements. 

Les vignerons redoublent chaque année d'efforts et s'adaptent au besoin de chacune de leurs parcelles. Attentifs au développement de la vigne pouvant fluctuer à chaque cycle végétatif, ils sont restés à l'écoute de leur production en fonction de chaque nouvelle météo jour après jour. Les réserves hydriques qui doivent chaque année se refaire en automne et en hiver ont été mises à mal cette année par des précipitations insuffisantes. L’impact sur la vigne n’est pas immédiat mais se fait ressentir en été en fonction des pics de chaleur et des différents orages qui vont réguler la maturité des raisins ainsi que leur qualité. Le cru de Collioure et Banyuls étant un terroir déjà sec et aride, nos vignes manquent d’eau; surtout quand les températures montent au-dessus de 30°C comme nous en ce milieu de mois d'août. L'arrosage étant proscris sur le cru, nous comptons donc sur la résistance de notre vignoble qui se trouve apte à combattre ces épisodes caniculaires grâce à des enracinements très profonds allant chercher l'humidité pour subvenir aux besoins de la vigne. 

Jauffrey Canier notre maître de chai, annonce le lancement des vendanges pour ce lundi 23 août :

"Le potentiel de récolte était normal voir plutôt généreux au moment de la floraison mais nous avons fait face à des conditions peu favorables à la fécondation (températures trop basses ou trop chaudes). 30% de notre vignoble a été alors confronté au phénomène de coulure correspondant à l’avortement des fleurs et provoquant ainsi une perte quantitative de la future récolte. Nos vignerons restent positifs malgré tout car le potentiel qualitatif du millésime est bien là avec des vignes équilibrées en terme de charge de raisin par rapport à la surface foliaire. Ce qui les tient à coeur reste bel et bien la qualité en dépit de la quantité et les maturité se peaufinent grâce à quelques de jours de pluies début août couplées à une baisse des températures. A défaut de précipitations, souhaitons-nous des nuits fraîches afin de parfaire la maturité des raisins avec en tout premier lieu ceux destinés à nos Collioure blancs et rosés !"

Chez Terres des Templiers, nous voyons toujours notre verre à moitié plein ! La cave se presse de découvrir ce millésime 2021inédit, que nous ne manquerons pas de prendre soin pour élaborer des cuvées marquées et empreintes de cette récolte si précieuse. 

GICB - Terres des Templiers